Comment changer une vitre à parcloses sur une porte ?

Les portes d’intérieur à petits carreaux conjuguent l’esthétique et la luminosité avec en plus une touche de couleur si les vitres sont légèrement teintées. Souvent équipé de verre épais, ce vitrage n’est cependant pas à l’abri d’un coup malheureux. Dans ce cas, le remplacement de l’élément est facile.

Conseils pratiques

● Attention au clouage des parcloses. Les pointes doivent être enfoncées de biais pour qu’elles ne touchent pas le bord du carreau. Changez l’angle de pénétration en cas de résistance. L’usage d’un petit chasse-pointe évitera que le marteau n’approche de trop près la vitre.
● Il existe des mastics de vitrier plats en rouleau, très pratiques pour cet usage particulier.

Comment rénover une porte intérieur vitrée ? La fixation par parcloses

L’intervention est particulièrement simplifiée par la méthode de fixation par parcloses qui remplacent avantageusement le joint de mastic de vitrier, pas toujours facile à tirer et lisser.

Déposer l’ancienne vitre cassée

Les quatre parcloses en quart-de-rond, coupées d’onglet dans les angles, forment un cadre cloué dans la feuillure du bâti, empêchant la vitre de bouger. Il faut donc les déclouer pour libérer les morceaux de verre. Il est possible de faire levier avec un couteau ou un ciseau à bois, mais les baguettes ressortent rarement indemnes. Mieux vaut donc en couper des neuves dans une baguette de section identique.
En prenant garde aux coupures, les morceaux de verre cassés sont retirés à la pince plate ou à l’aide de gants de cuir épais. Le fond de feuillure, garni au montage des vitres d’un joint de mastic devenu sec, doit être gratté soigneusement avec un vieux ciseau à bois ou un tournevis large. Toutes les pointes subsistant après dépose des parcloses sont arrachées à la tenaille.

Poser la nouvelle vitre d’intérieur

Les verres structurés, contrairement aux verres transparents, sont délicats à découper à moins d’être très expérimenté. Faites découper la nouvelle vitre aux dimensions du cadre moins deux millimètres afin de conserver un léger jeu périphérique qui permettra d’intercaler un fond de mastic dans la feuillure.

  • Pour travailler à l’aise, le vantail, dégondé, est posé à plat sur deux tréteaux bien stables. Au fond de la feuillure, une couche d’huile de lin diluée à 50 % d’essence de térébenthine est appliquée au pinceau pour nourrir le bois. Puis un lit uniforme de mastic de vitrier est appliqué en le pressant à la spatule. La nouvelle vitre est alors déposée dans son cadre, en équilibrant le jeu périphérique. Pressée du bout des doigts, elle vient s’asseoir sur le mastic frais.
  • La parclose est un quart-de-rond de 8 mm, en sapin, vendu en longueur de 2,4 m. La première découpe biaise effectuée à 45° à la scie d’encadreur, la baguette est alors présentée dans le cadre, le long de la feuillure. Un pointage au crayon indique l’endroit à couper à 45° dans l’autre sens. Il en est de même pour les trois autres éléments. Les quatre parcloses coupées d’onglet doivent s’emboîter un peu en force dans le cadre et bloquer le carreau. Le clouage des baguettes sur le pourtour de la feuillure (trois pointes pour les longues, deux pour les courtes) s’effectue avec un petit marteau et des pointes tête d’homme de 15 mm. La finition consiste à poncer les légers reliefs à l’abrasif sur cale et à faire les retouches de peinture avec un petit pinceau.

Voilà qui assure une porte intérieure vitrée esthétique, qui s’intègre parfaitement dans la décoration intérieure tout en créant une sensation d’espace grâce à la lumière naturelle qu’elle laisse passer.

Retirer la vitre cassée

Retirer la vitre cassée

Pour retirer la vitre cassée, insérez une lame de couteau ou une spatule entre les parcloses et la feuillure du cadre. Il est difficile de récupérer les parcloses qui ont tendance à se casser.

Supprimer morceaux de verre, mastic et clous pour rendre le bloc plus moderne

Supprimer morceaux de verre, mastic et clous pour rendre le bloc plus moderne

En prenant toutes les précautions voulues, retirer les morceaux de verre cassé puis gratter à la spatule le mastic sec qui garnit le fond de feuillure. Arracher les ultimes clous à la tenaille.

Favoriser l’adhérence du mastic sur le bois

Favoriser l'adhérence du mastic sur le bois

Pour donner une bonne adhérence au mastic et nourrir le bois, appliquez au pinceau, en fond de feuillure, un mélange d’huile de lin et d’essence de térébenthine. Laissez sécher une heure.

Appliquer le mastic blanc

Appliquer le mastic blanc

Malaxez une boulette de mastic de vitrier puis appliquez-en des touches juxtaposées sur le fond de la feuillure, tout en pressant fermement avec la spatule pour obtenir un lit uniforme.

Poser et fixer le carreau avec quelques précautions pour les carreaux opaques

Poser et fixer le carreau avec quelques précautions pour les carreaux opaques

Déposez le carreau dans son logement en veillant à ce que les motifs en relief soient orientés comme ceux du reste de la porte. Pressez pour asseoir le carreau sur la couche de mastic.

Couper les baguettes

Couper les baguettes

Les parcloses sont tirées d’un quart-de-rond en sapin. Coupez à 45° à la scie d’encadreur. Présentez la baguette dans le logement du carreau et repérez la coupe en biseau dans l’autre sens.

Ajuster et fixer les parcloses selon le design

Ajuster et fixer les parcloses selon le design

Découpez et ajustez les quatre parcloses qui doivent être montées un peu en force dans le cadre. Fixez-les à l’aide de pointes tête d’homme qui s’enfoncent en biais
dans la feuillure.

Poncer et peindre avec une peinture adaptée à l’intérieur de la maison

Poncer et peindre avec une peinture adaptée à l'intérieur de la maison

Terminez au papier abrasif monté sur cale pour éliminer les petites imperfections des parcloses. Effectuez les retouches de peinture qui s’imposent ou repeignez la porte entièrement.